Accueil | Tome 1 | Tome 2 | Tome 3 | Tome 4 | Tome 5 | Tome 6 | Tome 7 | Tome 8 | Tome 9 | Tome 10 | Tome 11 | Tome 12 | Tome 13 | Tome 14 | Tome 15 | Tome 16 | Tome 17 | Tome 18 | Tome 19| | Tome 20|
Etat des lieux au début de notre histoire

La France à la fin du Xème siècledd

En 987, le jeune roi Louis V meurt à l'âge de 20 ans des suites d'une chute de cheval, sans héritier direct. Le prétendant légitime au trône de France est alors son oncle, Charles de Lorraine, le frère de Lothaire. Cependant, le 1er juillet 987, exaspérés par la faiblesse des derniers Carolingiens, les principaux seigneurs de Francie occidentale, réunis à Senlis, offrent la couronne royale au "meilleur d'entre eux", Hugues Capet, le comte de Paris . Celui-ci devient roi des Francs sous le nom d'Hugues 1er.

Il est sacré deux jours plus tard dans la cathédrale de Noyon par Adalbéron, l'évêque de Reims qui a largement contribué à sa désignation. Hugues 1er est déjà un homme mûr de 47 ans au moment de son élection. C'est un seigneur puissant et respecté. Son surnom lui vient des nombreuses chapes d'abbé qu'il possède. Cependant les domaines du roi Hugues sont morcellés et très restreints comparés aux immenses territoires de ses grands vassaux.

carte1

Le premier Capétien est entouré par six grands seigneurs :
- Foulques Nerra, le comte d'Anjou.
- Richard II, le duc de Normandie.
- Herbert IV, le comte de Vermendois et de Champagne
- Eudes I, le comte de Blois.
- Henri I, le duc de Bourgogne.
- Guillaume IV Fier-à-Bras, le duc d'Aquitaine.

Les autres grands feudataires du royaume n'entretiennent que des rapports beaucoup plus lointains avec le roi, ce sont :
- Alain II, le comte de Bretagne.
- Guillaume Sanche, le duc de Gascogne.
- Guillaume III Taillefer, le comte de Toulouse.
- Borell II, le comte de Barcelonne.
- Baudouin IV, le comte de Flandre.

Ainsi, et comme tous les premiers Capétiens, Hugues devra composer avec des vasseaux beaucoup plus puissants que lui.

Le Limousin à la fin du Xème sièclezd

A la fin du Xème siècle, le comté du Limousin, créé par Charles le Chauve, s'est divisé en de nombreuses vicomtés. Tandis que le titre officiel de comte du Limousin échoit à la famille d'Auvergne, qui n'a jamais réellement exercé de pouvoir sur le Limousin, Foucher, un fils cadet des comtes de Rouergue, fonde la famille de Limoges. Hildegaire, le petit-fils de Foucher, se proclame vicomte de Limoges et vient habiter dans la ville, quittant Ségur, le lieu traditonnel de résidence de la famille de Limoges. Le jeu des successions a créé en Limousin de nombreuses vicomtés :
- Au sud, les vicomtés de Comborn, Turenne et Ventadour.
- A l'est, le comté de Haute-Marche et la seigneurie de Combraille.
- Au nord, la vicomté de Bridiers et le comté de Basse-Marche.
- A l'ouest, la vicomté de Rochechouart.

lim

Limoges aux Xe et XIe sièclezd

A l'avènement d'Hugues Capet, c'est Géraud, le fils d'Hildegaire, qui est le vicomte de Limoges. La puissante vicomté est cependant l'objet de bien des convoitises et le roi Lothaire, lors d'une visite à Limoges en 956, encourage la fortification d'une zone englobant l'abbaye du Saint-Sauveur et le tombeau de Saint-Martial ; cette enceinte dite "du Château" est sous l'égide de Guigue l'abbé de Saint-Martial . Les évêques de Limoges quant à eux, ont leur propre enceinte, dite "de la Cité". Enfin le vicomte se fait construire une troisième enceinte, dite "de la Motte". Malgrès ces fortifications, le duc d'Aquitaine Guillaume Fiers-à-Bras, prend la ville en 988, qui deviendra un fief du duché d'Aquitaine à partir de cette date.

plan

Plan de Limoges vers l'an Mil

 

m

Maquette de Limoges vers l'an Mil

Rapidement l'enceinte de l'abbé et celle du Vicomte ne feront plus qu'une, ainsi le "Château", sera plus important en superficie que la "Cité". L'abbaye de Saint Martial sera l'une des plus belles et des plus célèbres de France, le pélerinage autour du sépulcre de Saint Martial connaîtra un essor majeur au XIe siècle. Le monastère autour de l'abbaye sera également l'un des plus renommés du pays, les moines y mèneront des travaux importants tant dans le domaine de l'enluminure, que dans celui du chant Grégorien. L'abbaye deviendra "Clunisienne" en 1062, lorsque le vicomte Adémar II la remettra sous l'autorité de l'abbé Hugues de Cluny (affaire qui fit grand bruit à Limoges et à découvrir dans le tome 11 de notre roman).

Représentation shématique du "Château" au XIème siècle

d

Il peut sembler surprenant qu'une source et un étang aient existé au pied de la tour du vicomte (place de la Motte actuelle), en l'un des points les plus élevés de la ville. En fait cette source et cet étang n'avaient rien de naturel, ils résultaient du captage des eaux de l'aqueduc souterrain d'Aygoulène, venu de Corgnac et à destination d'Augustoritum. Après la disparition de la cité gallo-romaine, les habitants du Château ont détourné ainsi les eaux des deux grands aqueducs adducteurs d'eau que les Romains avaient construits pour alimenter Augustoritum. Ces acqueducs provenaient de Corgnac (sur une longueur de 2 km) et de Beaubreuil (sur une longueur de 5 km). Ils étaient totalement enterrés sauf probablement une portion de l'acqueduc de Beaubreuil qui devait franchir le vallon du Mont Jovi à l'air libre, constituant la seule partie visible des ces impressionnantes constructions. Les aqueducs souterrains de Limoges ont la particularité d'avoir été creusés dans la roche, un véritable travail ... de Romains.

 

Représentation shématique de la "Cité" au XIème siècle (interprétation des écrits de Paul Ducourtieux en 1883)
d

Il est à noter que l'église Saint-Jean résulte de la transformation du célèbre Baptistère Saint-Jean, l'un des plus grands de la Gaule, construit probablement vers le IVè siècle et dont la maquette originale est reportée sur la carte.

 

Projection des anciennes enceintes sur les plans actuels


lim

Encore un mot, pour avoir un aperçu du Limousin et de Limoges au moyen-âge, je vous recommande une page Facebook absolument remarcable : Le centre de la culture du Limousin médiéval, un détour par ce petit bijou est indispensable.

Voilà, le décors est posé, vous pouvez maintenant lire le premier livre de la série,f
le Seigneur de Châlus vous attend !ddz